Ô local bio, nous souhaitons vous faire partager notre conception de l'art de vivre et de se nourrir autrement, sans gaspillage et sans déchets.

1,3 millions de tonnes c'est la quantité de nourriture gaspillée en France chaque année ; 390 kg c'est le poids des poubelles d'un français chaque année ; 5 millions de tonnes c'est le poids des emballages jetés en France chaque année. Et seulement 37% sont recyclés. Il faut en finir avec le suremballage et la production inutile.

Polution

La production en général et notamment celle des emballages est extrêmement gourmande en ressources et en énergies non renouvelables et polluantes. Les emballages devenus déchets, qu'ils soient incinérés ou enfouis, sont encore sources de pollution des eaux, des sols et de l'air.

Poison

Les additifs incorporés aux emballages (phtalate, bisphénol A) se sont révélés potentiellement toxiques, favorisant la stérilité masculine, la puberté précoce, le cancer du sein.*

* source : ANSES

Cout

Les consommateurs payent deux fois le coût de l'emballage. Une première fois en achetant les produits sur-emballés (l’emballage correspond en moyenne à 20% du prix final d’un produit). Une seconde fois à travers leurs impôts (la gestion des déchets coûte 7 milliards d'euros par an !). 

Pour ces raisons il devient nécessaire d'agir et de changer nos comportements. C'est pourquoi, ô local bio, nous réfléchissons à chaque étape du cycle de vie des produits et faisons en sorte de :

  • « réduire » en consommant seulement ce dont nous avons besoin, 
  • « réutiliser » en rapportant nos contenants à remplir, en offrant une seconde vie aux fruits & légumes hors calibre ou en utilisant les eaux de pluie par exemple
  • « recycler » et « revaloriser » ce qu'il n'est pas possible d'éviter ou de réutiliser.

Et quand les produits sont biologiques, fabriqués le plus localement possible c'est encore mieux pour notre santé et notre environnement.